mardi 14 juin 2011

L'échantillon du mardi...La Noro Cash Iroha / Tuesday Swatch...

La Cash Iroha, c'est un peu une légende:) Filée et teinte à la main, c'est une pure merveille:)
J'en avais donc ramené quelques écheveaux lors de notre périple au Japon en faisant un tour à Okadaya, la plus grande mercerie de Tokyo. C'est un building de sept étages situé en plein Shinjuku: le RDC consacré à la vente de fournitures nécessaires à la fabrication de bijoux de type perles, fermoirs et autres; quatre étages dédiés à la couture avec des tissus au mètres, des livres de modèles japonais et des patrons de kimono entre autre choses; et enfin les deux derniers étages dédiés au tricot, avec notamment des mètres linéaires entiers de laine Noro!!!!!! Le paradis sur terre:)
J'avais donc ramené deux pelotes de Norto Kureyon (utilisée pour un Calorimetry que je n'ai toujours pas pris en photo), une pelote de Noro Soft Silk Mohair noire ainsi que 7 écheveaux de Cash Iroha rouge et 5 noirs.

The Cash Iroha is a bit of a legend:) It is both handspun and handdyed.



I bought a few skeins back on our journey to Japan when I visited Okadaya, the biggest LYC in Tokyo. It is a seven-storey building located in Shinjuku: the ground floor is dedicated to the sale of supplies for jewelry making : beads, clasps and the likes. The first four floors are devoted to sewing: they sell fabrics, books with Japanese models and kimono patterns among other things, and finally the top two floors are dedicated to knitting, including entire rows (no pun intended ) of Noro wool, one of my favorite treats!!!!!!


I indeed brought back two balls of Noro Kureyon (used for a Calorimetry that still waits for a post on the blog, and a photo by the way!), a ball of Noro Silk Mohair Soft black and 7 skeins of red Cash Iroha + 5 black ones.





Je ne les ai toujours pas tricoté car j'étais un peu tétanisée au début à l'idée de manquer de laine (ces deux qualités ne sont plus commercialisée d'ailleurs) et j'ai ensuite été bloquée par le fait que la laine ne se lave pas en machine, notamment pour un projet de Baby Surpise Jacket. En effet, la maman à qui il était destiné avait déjà trois enfants en plus de celui qu'elle attendait, donc offrir un gilet tricoté avec une laine qui ne se lave pas en machine, ce n'était pas vraiment un cadeau:)

Pour finir, j'ai trouvé un projet sympathique dans le livre Tendances Tricot de Joelle Hoverson. J'ai donc décidé de faire un échantillon de mon écheveau rouge avant de commencer mes guêtres.

I haven’t knitted them yet since I was a little paralyased out of fear I could run out of wool (both yarns are discontinued speakinf og this) and then I was blocked by the fact that this was no superwash wool, especially when I used it to begin a Baby Surprise Jacket. Indeed, the mom-to-be had already three children plus the one she was expecting, so that offering a knitted jacket made out of a wool that had to be handwashed was not a very nice gift:)


In the end, I’ve just found a nice project in the book “Last–minute knitted gifts” byt Joelle Hoverson. So I decided at last to swatch my red skein before starting my legwarmers.



Aiguilles: 4,5 ou 5
Echantillon: 17 mailles sur 30 rangs avecdes aiguilles n°5
Longueur de fil : 91m pour 40g
Composition: 40% soie, 30% laine, 20% cachemire et 10% nylon
Entretien: lavage à la main uniquement

Needles: 4,5/5 or US size 7-8
Swatch: 17 st/30 rows with needles size 5mm
Lenght: 91 meters (99 yards) for 40g (1.41 ounces)
Fibers: 40% Silk, 30% Wool, 20% Cashmere, 10% Nylon
Handwash only



Les +: la grosseur du fil varie beaucoup à cause du filage main. Certains adorent (j'en fais partie), d'autres moins. Cela donne un aspect irrégulier au tricot, il faut donc le prévoir dans vos réalisations car vous n'aurez jamais un rendu lisse, de type tricot industriel.
Les écheveaux sont également teints à la main, ce qui donne des couleurs extraordinaires et uniques. Attention à bien prévoir le bon nombre d'écheveaux, la couleur peut varier de façon significative d'un bain à l'autre.
Le contact avec la peau est très agréable, encore plus après lavage. Contrairement à la Kureyon qui gratte énormément (à réserver aux bonnets, et encore! ) La Cash Iroha est très douce

Très bonne torsion et tension du fil, elle est facile à détricoter en cas de besoin.

Les -:

Le prix et la difficulté à s'approvisionner. On trouve quelques boutiques en ligne mais il est très difficile d'en trouver en boutique, et donc de toucher la laine avant achat.


Photo de l'échantillon à venir (toujours mon appareil photo en panne!)

The pros: the size of the wire varies greatly because of hand spinning. Some love it (including me), others less. This gives an irregular knitting, so you must think about it when you think about your future project, because you ll never get a smooth, industrial-like knitting..

The skeins are also hand-dyed, resulting in extraordinary colors and uniqueness. Make sure you buy the right number of skeins, color can vary significantly from one bath to another.

Contact with the skin feels like butter to me, even more so after washing. Unlike the Kureyon that scratches and itches a lot (just to knit hats or bags!) the Cash Iroha is very soft

Very good thread tension and torsion, it is easy to unknit when needed.
The cons:


The price and difficulty to find them. There are a few online stores but it is very difficult to find them in LYC, and to be able to touch and see the wool before purchase.

Photo of the sample yet to come (my camera is still out of order!)

1 commentaire:

kultakutri a dit…

Darn, I would love to put my hands on Soft Silk Mohair.